Accueil > Actualité > En bref > International > Evangile vécu : une visite surprise

    Evangile vécu : une visite surprise

    mardi 9 décembre 2014

    La Parole de Vie de ce mois nous encourage à partager les biens matériels et spirituels avec ceux qui en ont le plus besoin. Une expérience du focolare de Kinshasa.


    « Dimanche 22 novembre. C’est l’après-midi. On sonne à la porte du focolare de Kinshasa. Une imposante voiture s’arrête devant la porte - écrit Edi -. Nous voyons en sortir une dame engagée dans un des partis politiques les plus importants du gouvernement congolais. La femme descend accompagnée de son garde du corps et porte avec elle un grand paquet.


    Nous sommes heureux de voir qu’il s’agit de Georgine, ex- députée, toujours actuellement engagée en politique et qui s’occupe maintenant de mamans pauvres. Nous l’avons connue depuis peu. Le lourd paquet qu’elle porte est rempli de pagnes congolais, un tissu typique avec lequel on coud des vêtements traditionnels aussi bien pour les femmes que pour les hommes.


    « J’ai voulu venir vous trouver – nous dit-elle – car j’ai su que vous avez perdu une valise… Voilà, avec ces pagnes, vous pourrez vous refaire de nouveaux vêtements ». La dame nous partage ainsi des pagnes de grande valeur, correspondant à au moins deux salaires mensuels, suffisants pour nous et pour d’autres.


    Il y a quelques jours une d’entre nous, revenant d’une session de formation à Rome, avait perdu un bagage à main à l’intérieur de l’avion. La valise ne contenait pas seulement des habits, mais aussi la « communion des biens » qu’elle avait récoltée en Italie pour les pauvres ; un fait qui nous avait procuré beaucoup de souffrance. Nous sommes donc stupéfaites et dans le focolare, une danse spontanée autour de la dame se déchaîne ! Mais comment se fait-il que cette personne que l’on connaît depuis si peu de temps a fait un tel geste ?


    Du Focolare de Kinshasa

Tags populaires