Accueil > Actualité > En bref > BeLux > « La vraie richesse de la société, c’est la diversité." Compte-rendu du Concert (...)

    « La vraie richesse de la société, c’est la diversité." Compte-rendu du Concert de la Fraternité, Bruxelles, 18 octobre

    mardi 21 octobre 2014

    L’initiative était portée dès le début par l’association musulmane ‘La Lumière du Cœur’ et le mouvement des Focolari. Une première en son genre. La prestigieuse salle Claridge était comble, et le public composé presque à égalité de musulmans et de chrétiens ainsi que de personnes d’autres convictions, était bouleversé par le climat de fraternité qui s’est créé et intensifié au cours de la soirée.


    Ce sont les paroles de la ministre Joëlle Milquet au Concert de la Fraternité samedi soir le 18 octobre à Bruxelles, lors de l’interview faite à plusieurs des personnalités présentes. A côté d’elle, la Secrétaire d’Etat Bianca Debaets, le Président de l’Exécutif des Musulmans (EMB) Norddin Smaili, le Vice-Président de l’EMB Hassan Batakli, la Présidente de Religions for Peace Belgique et Europe Yolande Iliano, Jacob Mahy, théologien musulman, Mohamed Boulif, ex président de l’EMB et consultant en finance islamique, ainsi que Maria Verhegge et Bernard Keutgens, responsables du mouvement des Focolari en Belgique et au Luxembourg.


    Dans leur introduction Noufissa Boulif, musulmane et Chris Hoffmann, chrétienne (Focolari), ont souligné le « long parcours de dialogue entre chrétiens et musulmans », fait par des « signes d’intérêt, d’amitié, de fraternité  » et qui a débouché sur « une pleine confiance ». Elles ont invité toutes les personnes présentes, artistes et public, à « cheminer dans l’expression artistique de l’autre, et plus particulièrement sa musique, son chant », pour « connaître l’autre dans ce qui vit au plus profond de lui, et à le partager avec lui  ».
     « Je me suis réjouis de ce que j’ai vu et vécu ici ce soir, a dit le Dr El Asmar, inspecteur de religion musulmane. A vrai dire j’ai été agréablement surpris. En tout et partout du respect réciproque. Nous sommes sur le point de pouvoir construire des ponts, et nous cueillerons les fruits que cette soirée ne manquera pas de porter. »
    « Quel climat exceptionnel  ! » a dit plus d’un lors du buffet multiculturel qui a suivi le concert. « Il faudra encore se rencontrer, faire des choses ensemble », a-t-on entendu de tous les côtés.


    Les enfants, adolescents et jeunes, musulmans ou non, ont été les protagonistes de la soirée, que ce soit sur le podium, à l’accueil, au buffet, ou lors des jeux qui permettaient aux membres des chorales Rissala de Bruxelles et Eupener Knabenchor de faire connaissance et de s’initier au ‘lifestyle4peace’ qui était celui de l’initiative. Un moment fort de la soirée a été le chant du groupe Lumina, des jeunes filles musulmanes avec un handicap qui ont tout de suite conquis le cœur du public.


    La soirée a été un voyage artistique à travers le patrimoine musical des cultures chrétienne et musulmane, avec la contribution de la soliste flamande Inez Carsauw, accompagnée par l’Ensemble Eastbelgica, de Hassan Muhammady avec ses musiciens, de la chorale Nativitas avec Monica Nève. Des styles et époques variées, des sensibilités religieuses qui s’accueillaient, au-delà des langues et cultures. La musique, vecteur d’un message qui sait unir dans la diversité.


    Pour conclure, écoutons le témoignage d’un jeune Egyptien chrétien, Mina Shehata : « Pendant les dernières années tumultueuses, en Egypte, nous avons compris que parler ne suffit pas, qu’il faut faire des choses ensemble. Nous nous sommes donc mis à nettoyer un quartier ensemble, musulmans et chrétiens. Nous avons vu qu’en approchant l’autre avec respect et bienveillance, tu trouves la base de ce qui compte pour l’autre. Il y a eu des églises brûlées, oui. Mais le plus fort a été le fait que les musulmans avec qui nous avions travaillé, nous ont accompagnés à l’église en disant que si elle était brûlée, ils voulaient partager notre sort. Et pour la fête de Noël ils nous ont donné des chocolats … ». Un témoignage qui en dit long sur l’impact du dialogue de la vie, construit à partir de gestes et actes simples et forts, à la portée de tous.

Tags populaires