Accueil > Actualité > En bref > International > Maria Voce réélue comme présidente du mouvement des Focolari ; nouveau (...)

    Maria Voce réélue comme présidente du mouvement des Focolari ; nouveau coprésident : l’Espagnol Jesús Morán Cepedano

    mardi 16 septembre 2014

    La réélection de Maria Voce (Emmaüs, 77 ans) s’est conclue le 12 septembre, au 4e tour. Jesús Morán Cepedano (56 ans) a été élu le 13 septembre au 3e tour comme coprésident. Les deux choix ont été confirmés par le Président du Conseil Pontifical des Laïcs, conformément aux statuts généraux du mouvement. Très attendue, l’audience avec le pape François, le 26 septembre, à midi, au Vatican.

    Les élections de la présidente et du coprésident ont suivi une semaine et demie de travaux intenses des 494 membres des différents continents qui constituent l’Assemblée générale se tenant près de Rome. Adultes et jeunes se sont rassemblés pour approfondir les bilans et les perspectives, les défis, questions et attentes sur des thèmes choisis à partir de requêtes arrivées du monde entier. Ces délégués représentent les diverses branches du mouvement, les secrétariats des dialogues où le mouvement est engagé, les activités et les œuvres qu’il anime. La communion a atteint un point culminant au moment des votations.

    Maria Voce a accepté son élection en disant : « Je suis profondément convaincue que dans cette Assemblée générale l’Esprit Saint est à l’œuvre. Comment pourrais-je lui dire non ? »
    Ce mandat de 6 ans fait suite à son élection précédente (7 juillet 2008) comme première présidente après le décès de la fondatrice des Focolari, Chiara Lubich (14 mars 2008). Selon les statuts du Mouvement, la présidence est toujours assurée par une femme. Elle est assistée par un coprésident et une quarantaine de conseillers (la parité hommes-femmes est statutaire). Le style de « gouvernance » est celui de la présence de Jésus au milieu de ceux qui sont unis en son nom (évangile de Matthieu 18,20).

    Jesús Morán Cepedano a accepté d’être le coprésident : « J’ai confiance dans l’accompagnement de Maria Voce, le soutien de vous tous et la miséricorde de Dieu  ». L’Espagnol est membre d’une communauté du focolare et prêtre. Pendant 25 ans il a vécu en Amérique centrale et latine, et les 6 dernières années il travaillait au centre international du mouvement comme conseiller général du domaine « culture et société ». Actuellement il complète ses études de philosophie et théologie par un doctorat en théologie à l’Université du Latran à Rome.
    Maria Voce a connu le mouvement des Focolari en 1959. Elle a étudié le droit, plus tard la théologie et s’est spécialisée dans le droit canon. De 1978 à 1988 elle était coresponsable du mouvement en Turquie. Ses liens particuliers avec le Patriarche orthodoxe de Constantinople, avec les responsables de différentes Eglises chrétiennes et le monde musulman remontent à cette époque. Elle a retravaillé les statuts généraux du mouvement avec Chiara Lubich, la fondatrice, et fait partie du Conseil Pontifical des Laïcs et de celui pour l’Evangélisation.

Tags populaires