Accueil > Actualité > En bref > International > PAIX AU MOYEN ORIENT ! déclaration des Focolari de Jordanie

    PAIX AU MOYEN ORIENT ! déclaration des Focolari de Jordanie

    17.08.2014

    mardi 19 août 2014

    Dans le contexte de la situation actuelle du Moyen-Orient, le Mouvement des Focolari en Jordanie rend publique une déclaration – partagée par l’ensemble du Mouvement des Focolari – dans laquelle il lance un appel à la paix et manifeste son engagement à venir en aide à tous ceux qui sont victimes de la violence.


    Nous, chrétiens et musulmans du Mouvement des Focolari en Jordanie, nous voulons exprimer notre profonde indignation au regard de tout ce qui est en train d’arriver ces jours-ci et au cours de ces dernières heures au Moyen-Orient :


    en Syrie une guerre qui dure depuis plus de trois ans est en train de détruire une nation en contraignant des millions de personnes à s’exiler pour survivre.


    Le conflit de Gaza qui n’épargne ni les civils ni les enfant innocents, fait ressortir une situation non résolue entre deux peuples, ainsi que le manque d’engagement sérieux et coordonné de la part de la communauté internationale pour contribuer à le résoudre.


    Dernièrement l’avancée d’une milice d’extrémistes au Nord de l’Irak est en train de semer la terreur parmi des populations appartenant à diverses religions, en les contraignant à vivre comme des exilés au sein de leur propre Pays. Parmi eux plus de cent mille chrétiens, présents sur ces terres depuis presque deux mille ans, ont été contraints d’abandonner leurs maisons en pleine nuit. Une véritable catastrophe ! A cela vient s’ajouter la destruction délibérée de leur patrimoine religieux et culturel, qui est aussi celui de toute l’humanité.
    Nous menons des actions et faisons tout notre possible pour alléger les souffrances de ces personnes (nous en connaissons personnellement un grand nombre), avant tout en priant pour elles, mais aussi en recueillant des fonds pour subvenir à leurs besoins les plus urgents, prêts à les accueillir dans nos maisons si nécessaire. En même temps nous exhortons la communauté internationale à mettre immédiatement tout en œuvre pour faire en sorte que ces communautés irakiennes prises pour cibles puissent rentrer chez elles au plus vite !
    Nous condamnons tout acte de violence commis à l’encontre de la personne humaine ! Nous condamnons la production et la monstrueuse vente d’armes de guerre, quelle que soit l’institution qui les finance, ainsi que tous ceux qui les mettent aux mains de groupes terroristes et subversifs !

     


    Nous voulons souligner, surtout en ce qui concerne les événements qui se déroulent en Irak, que ceux qui s’adonnent à ces actes abominables n’ont pas de religion et que, s’ils déclarent l’avoir, ils ne font que la pervertir. En réalité l’essence de la religion consiste précisément dans la rencontre avec Dieu, l’homme et la création toute entière.
    Nous sommes las de voir la religion instrumentalisée dans le but de diviser l’humanité et de susciter l’affrontement. Nous sommes indignés de ce que des groupes, des personnes ou des Etats puissent nourrir des plans et des stratégies en vue de nous diviser et de créer des ghettos en des lieux où depuis des centaines d’années on vit en bon voisinage.

     


    Nous sommes conscients que le dialogue entre membres appartenant à des communautés chrétiennes et musulmanes n’est pas toujours facile ; nous voulons cependant rappeler que depuis déjà un certain temps de remarquables efforts sont accomplis pour remédier aux incompréhensions, et cela dans un esprit de respect mutuel, en sachant que le Dieu Unique a suscité différents chemins qui vont dans la même direction : la miséricorde, l’amour, la compassion et toutes les vertus que Lui seul possède en plénitude. Il nous a créés à Son image pour que nous les vivions entre nous et en harmonie, aussi voulons-nous suivre Ses enseignements pour construire nos sociétés sur la base du pluralisme qui permet le respect du droit de chaque citoyen ou communauté à professer sa propre foi en toute liberté.
     


    La Jordanie témoigne d’une longue et durable entente entre chrétiens et musulmans : la dernière visite du Pape François, invité par notre cher Roi Abdallah Ibn Al-Hussein l’a renforcée en nous incitant à travailler ensemble, avec encore plus de détermination, pour le bien de la société.
    Nous voulons nous aussi, membres des Focolari en Jordanie, confirmer notre engagement à travailler coude à coude pour construire une société harmonieuse fondée sur la paix, où soit défendue la dignité de chaque être humain – quelles que soient ses convictions religieuses, son ethnie ou ses traditions - en continuant à promouvoir avec tous des actions concrètes en faveur de la paix, de la fraternité et de la protection de la nature. Nous sommes certains qu’en agissant de la sorte nous pouvons susciter le Bien, l’encourager et permettre qu’il se répande encore plus là où il est déjà présent. Nous avançons avec confiance, sûrs que le mal ne pourra jamais avoir le dernier mot. C’est notre foi en Dieu qui nous le garantit, tout comme le lien très fort qui nous unit »

    Amman

Tags populaires