Accueil > Actualité > En bref > International > « Accueillir l’autre » IXe Assemblée mondiale de ‘Religions pour la (...)

    « Accueillir l’autre » IXe Assemblée mondiale de ‘Religions pour la Paix’

    samedi 23 novembre 2013

    Représentants de diverses traditions religieuses provenant du monde entier, à Vienne du 20 au 22 novembre. La foi comme instrument de dialogue et de défense de la dignité humaine contre les violences et les discriminations encore subies dans de nombreux pays.

    Vienne, du 20 au 22 novembre. Environ six cents délégués de tous les coins du monde, représentant des cultures religieuses qui expriment de manière différente leur grand désir pour l’Absolu : bahaï, bouddhistes, chrétiens, hindous, jaïnistes, religions aborigènes et traditionnelles, musulmans, sikh, shintoïstes et zoroastriens.

    L’Assemblée a été précédée par une conférence promue par ’King Abdullah Bin Abdulaziz International Centre for Interreligious and Intercultural Dialogue’ (KAICIID). Il s’agit du ’Centre international pour le Dialogue interreligieux et culturel’, qui vient d’être fondé sur initiative de l’Arabie Saoudite, de l’Espagne et de l’Autriche. Le Saint Siège est parmi les organismes fondateurs, et reste au niveau d’observateur.

    “Welcoming the other” (accueillir l’autre), le titre de la IX° Assemblée de ’Religions pour la Paix’ (RfP) : un défi dans un monde où à cause des processus migratoires et de la mondialisation, on se trouve face à face avec des peuples différents. L’Assemblée se propose, en effet, de renverser la tendance grandissante de considérer ce qui est différent avec hostilité, et d’y substituer la tolérance et l’accueil de l’autre.

    Maria Voce, actuelle présidente des Focolari, est depuis cette année Co-Présidente du Conseil Mondial de RfP,
    avec 40 autres représentants de diverses religions et cultures, parmi lesquels Nichiko Niwano (bouddhiste, Président de la Rissho Kosei-kai, Japon), le Rabbin David Rosen, (Président du Comité Hébraïque International de Consultation Interreligieuse), Mme. Cissé Hadja Mariama Sow (Présidente des femmes Musulmanes de Guinée), Dr. Agnès R. Abuom, (anglicane, Comité Exécutif du Conseil Mondial des Eglises, Kenya).
    “Accueillir l’autre – une vision multi religieuse de paix - est un sujet de grande actualité dans le monde d’aujourd’hui”, a dit dans son intervention Maria Voce ; mais elle a souligné qu’il “faut la conversion du cœur … Et c’est là où se situe le rôle crucial des religions. Elles peuvent offrir du plus profond d’elles-mêmes la force spirituelle pour conduire l’humanité vers la solidarité et la paix ; en réalisant des initiatives capables de renouveler les relations non seulement au niveau individuel mais aussi entre les personnes de différentes nations et cultures”.
    Chiara Lubich, que je représente aujourd’hui – a continué la présidente – et qui a beaucoup soutenu Religions pour la Paix, a donné toute sa vie pour construire l’unité de la famille humaine. Elle puisait cette inspiration de la prière de Jésus : “Que tous soient un” (Jn 17,21). À partir de l’enseignement et de l’exemple de Chiara, dès les débuts du mouvement, nous voyons en toute personne, dans l’autre qui est différent de moi, un compagnon de voyage, un frère, sans lequel nous ne pouvons pas nous présenter devant Dieu. Chiara nous invite à “toujours diriger le regard sur l’unique Père d’innombrables enfants. Puis, à regarder toutes les créatures, comme étant les enfants d’un unique Père. (…) Tendre constamment (…) à la fraternité universelle en un seul Père : Dieu’”. Et, avant d’offrir deux témoignages qui confirment la conviction de Chiara Lubich, elle conclut : “L’amour envers le prochain a donc ses racines non pas dans une philanthropie quelconque, mais dans le fait que nous sommes tous enfants d’un unique Père. Et, si nous sommes enfants du même Père, nous sommes frères entre nous”.

    “Chiara Lubich et les religions” sera, par ailleurs, le thème du congrès prévu en mars 2014 auprès de l’Université Urbanienne de Rome, à l’occasion du 6° anniversaire de son décès.

    ’Religions pour la Paix’, né en tant que Conférence mondiale des Religions pour la Paix (World Conference of Religions for Peace, abrégé WCRP) œuvre depuis 1970 à favoriser les processus de paix et à trouver des réponses aux besoin pressants de l’humanité.

Tags populaires