Accueil > Actualité > En bref > BeLux > Familles en perspective ! Retour sur les vacances pour jeunes familles à (...)

    Familles en perspective ! Retour sur les vacances pour jeunes familles à Rotselaar, Mariapolis Vita

    photos sous l’article !

    lundi 15 juillet 2013

    Nous ne le savons que trop : la vie de famille est une aventure qui n’est pas sans embûches. Trop souvent les vies parallèles des conjoints leur permettent difficilement la rencontre pour laquelle ils se sont choisis. Combien de familles ne sont-elles pas la recherche de leur identité. Le pape François nous exhorte tous à aller vers les « périphéries existentielles » rejoindre les hommes là où ils vivent, luttent et souffrent. Notre initiative de début juillet, ciblant les familles jeunes, s’est voulue une modeste réponse à tous ces défis.

    Comment approcher l’autre, créature de Dieu comme moi, comment voir cette image dans mon conjoint, mes enfants, dans les personnes autour de moi alors qu’aucune n’a de barbe ni ne change l’eau en vin ? C’est à cette question que les 130 vacanciers de tous les coins de la Belgique et de toute conviction ont tenté de répondre, début juillet, à Rotselaar, dans la cité-pilote des Focolari située non loin de Leuven, dans le paysage enchanteur du Hageland.

    Le matin,
     Marc et Marcel, deux personnages quelque peu déjantés, introduisaient le point du jour à travers un sketch. Ensuite, un couple expérimenté développait le thème de l’amour du frère à travers un aspect de la vie familiale, avant qu’un couple plus jeune l’illustre par des témoignages.
    La suite de la journée s’organisait d’elle-même : excursions, promenades en famille, et s’achevait par un moment de partage, en fin d’après-midi, sur le thème du jour. Les sujets approfondis : la gestion du temps dans la famille, savoir mettre des limites dans l’éducation des enfants, la place des nouvelles technologies dans la famille. Autant de défis qui ont donné lieu à des échanges interminables, soit en couple soit en groupe.
    Le dernier soir, un grand feu de camp a rassemblé jeunes et vieux pour une veillée familiale où chacun a pu montrer ses talents, en français et en néerlandais !

    Les enfants des différentes tranches d’âge avaient bien sûr leurs moments en profondeur bien à eux, suivis d’activités de mise en pratique de l’art d’aimer évangélique. « Des journées que je n’oublierai jamais », a dit une fillette venue pour la première fois, lors de l’eucharistie de conclusion qui était une véritable fête de la famille. L’évangile du jour étant celui du Bon Samaritain, les petits s’étaient lancés dans sa mise en scène, émouvante et marquante pour tous. Le prêtre, Rino Endrizzi, a proposé alors à chaque famille d’être une « auberge », comme celle où le voyageur agressé a été transporté par le Bon Samaritain.
    Maintenir la flamme de l’amour allumée, où les bûches s’entrecroisent pour faire jaillir le feu, et être des porteurs de ce feu autour d’eux, avec une attention spéciale pour ceux qui souffrent le plus, telles ont été les propositions conclusives des animateurs principaux, Anne et Georges Lecoq. Alors, ce qui a été vécu pendant ces journées de vacances, dans un cadre privilégié, ne sera pas simplement un bon souvenir, mais s’approfondira et s’élargira. 

    Des vacances reposantes et nourrissantes
    , tant pour le corps que pour l’esprit. L’expérience de ce que la vie de famille peut être, en toute simplicité, porteuse d’espérance.

    Images

Tags populaires