Accueil > Actualité > En bref > BeLux > A la suite de Chiara Lubich, en route vers la fraternité

    A la suite de Chiara Lubich, en route vers la fraternité

    flash sur le 17 mars 2013

    vendredi 29 mars 2013

    Environ 250 personnes réunies au Centre de Rencontres ‘Unité’ de Wezemaal/Rotselaar pour fêter le 5e anniversaire du décès de la fondatrice des Focolari, ce dimanche 17 mars. Parallèlement, 70 jeunes ont travaillé à leur projet (ateliers de musique, danse, décoration) à quelques kilomètres de là.

    Une célébration eucharistique en fin de matinée, en toute simplicité, pour remercier Dieu du charisme de l’unité et ancrer chacun dans l’amour évangélique qui va au-delà de toutes les barrières. Bernard Keutgens et Maria Verhegge, les responsables du mouvement des Focolari en Belgique, ont évoqué l’héritage de Chiara : « Etre famille », une réalité qui était tangible parmi tous. Les paroles du Pape François sur la miséricorde, à l’Angélus, ont touché le cœur des personnes présentes.
    Le programme de la journée laissait beaucoup d’espace pour la rencontre et l’échange fraternel. Dans ce climat d’amour réciproque, des amis de longue date et des personnes venues pour la première fois, des chrétiens, quelques musulmans et des personnes de conviction non religieuses, tous étaient heureux d’être protagonistes de la fraternité universelle. 

    « Mes pensées sont avec tous nos amis du Focolare réunis ce jour pour commémorer la mémoire de notre bien aimée Chiara, écrit un musulman qui n’a pas pu être présent en personne. Puissiez-vous prolonger son action avec amour et fraternité. Au même instant le pape François célèbre son premier Angélus. Félicitations à tous nos amis catholiques. Puisse-t-il ouvrir une nouvelle ère de dialogue, de paix et de fraternité entre les peuples ».

    Quand à 15h30 un moment de commémoration a réuni tout le monde dans la grande salle du Centre, les témoignages « life » ont alterné avec des réponses filmées de Chiara dans son dialogue avec les jeunes, donnant à tous des clés pour vivre l’unité dans la diversité et savoir affronter la souffrance.
    Puis c’était le tour des jeunes qui avec un enthousiasme contagieux ont présenté leur projet « Let’s bridge - Together4peace » qui aboutira au spectacle du 20 avril à Bruxelles. Un vidéo-clip de leur page sur Facebook illustrait leur engagement à mettre en scène ce que « Let’s bridge » signifie pour eux dans la vie quotidienne.

Tags populaires