Accueil > Actualité > En bref > International > Les Focolari fêtent leurs 50 ans aux Pays-Bas

    Les Focolari fêtent leurs 50 ans aux Pays-Bas

    au départ le Benelux était fort lié au niveau du mouvement des Focolari

    dimanche 20 novembre 2011

    La présidente des Focolari Maria Voce rencontre les communautés du Mouvement de la Norvège, Suède, Finlande, Danemark, Islande et Pays-Bas. Entretiens avec quelques évêques catholiques des Pays-Bas et de l’Islande.

    4 Novembre : la première journée de Maria Voce et Giancarlo Faletti à la cité-pilote de Marienkroon a commencé par la rencontre d’évêques catholiques des Pays-Bas et de l’Islande. Ce fut un échange sincère d’idées et de perspectives sur la façon de témoigner sa foi dans la société sécularisée d’aujourd’hui.

    Aux Pays-Bas, dans les années qui ont suivi le Concile, a pris place ce que l’on a appelé la « polarisation », avec une incompréhension croissante entre catholiques « conservateurs » et « progressistes ». C’est seulement à la fin des années 90 que la situation s’est améliorée, en particulier grâce à la collaboration entre jeunes de divers mouvements et animateurs de la pastorale des jeunes des différents diocèses. En ce qui concerne l’œcuménisme, la situation s’est désormais nettement améliorée par rapport aux années 60 où catholiques et protestants n’avaient quasiment aucun contact. Un processus de rapprochement est aujourd’hui en cours qui devrait pouvoir aboutir assez rapidement à une journée nationale de réconciliation. ’Ensemble pour l’Europe’ est partenaire de cette initiative.
    Malgré cela, et à cause aussi des scandales liés aux abus sexuels, l’apathie et l’indifférence pour le phénomène religieux semble en augmentation. « C’est un défi pour collaborer davantage entre nous, parce qu’aucun mouvement ne peut à lui seul changer les choses, affirme Maria Voce. Chacun doit rendre compte du don particulier qu’il a reçu ; pour nous c’est l’unité à porter aussi entre les mouvements ».

    Durant l’après-midi, la rencontre avec les communautés du Focolare qui se sont constituées en Norvège, Suède, Finlande, Danemark, Islande et aux Pays-Bas, a permis à Maria Voce et Giancarlo Faletti de se rendre compte de la situation dans ces différents pays. Cultures et peuples divers, bien que « chacun sente comme sien et se réjouit de ce que font les autres. Chaque fois que j’arrive en visite dans un pays et que l’avion entame sa descente – continue la présidente – j’ai la gorge serrée en pensant aux frères tout joyeux qui m’attendent. Nous avons la chance de pouvoir ainsi faire l’expérience du don de Dieu qu’est la famille du Mouvement dans tous les pays du monde ».

Tags populaires