Accueil > Actualité > En bref > International > Avec Chiara Lubich - un an après le décès de la fondatrice des Focolari : (...)

    Avec Chiara Lubich - un an après le décès de la fondatrice des Focolari : initiatives et réactions de par le monde

    samedi 14 mars 2009

    Un dénominateur commun : la joie, l’espérance et l’émotion 

    Au dire de beaucoup, le moment culminant de l’après-midi du samedi 14 mars à Castelgandolfo a été le témoignage du cardinal Stanislao Dziwisz, l’ex-secrétaire de Jean-Paul II, quand il a décrit l’entente toute spéciale qui existait entre le pape et Chiara Lubich : “Le Pape cherchait à lire les signes des temps et il a vu que Chiara avait le même regard sur l’Eglise et sur le monde, l’ouverture envers les chrétiens et les non-chrétiens." Il a évoqué “les repas familiers, sans aucun caractère officiel”,”le même esprit artistique”. Le cardinal a rappelé “la grande importance que Jean-Paul II accordait aux laïcs, car tous ne comprenaient pas l’importance des Mouvements dans la vie de l’Eglise. Et aussi de la femme. Chiara incarnait ce génie féminin, grâce auquel l’Esprit Saint a réalisé en elle des choses incroyables. Je pense que tous les deux nous regardent à présent, ils nous suivent et ils nous aident."

    Une “présence perçue” également par le Cardinal Bertone, secrétaire d’Etat du Vatican. Dans une interview enregistrée peu de temps avant, il déclarait : "Chiara Lubich n’a pas disparu à notre regard : elle est toujours présente.” Il confiait : “Dans les moments difficiles, je l’invoque et je lui demande son aide, surtout dans ces circonstances si dramatiques pour la vie de l’Eglise et pour la vie du monde."

    "Nous sommes aujourd’hui touchés, non pas par le deuil mais par la joie." Tel était le ton de l’intervention du Patriarche Bartholomée Ier, dans l’Eglise de la Panaghia à Istanbul le dimanche 15 mars, en présence de la délégation des Focolari.
    Le Patriarche a souligné également "l’ouverture à l’universel de Chiara", son engagement pour "recomposer la communion entre les Eglises", et "la paix entre les nations", de même que "la collaboration fructueuse entre tous les hommes, au-delà de leurs différences de religion ou de culture".
    Enfin, il a rappelé "l’amour profond de Chiara pour l’Eglise de Constantinople" et, durant ses voyages répétés, au fil des années, au siège du Phanar, "les sentiments d’estime" de son prédécesseur, le Patriarche Athénagoras qui percevait, "dans les intuitions de Chiara" et dans "les développements successifs du Mouvement", la radicalité évangélique de la communauté chrétienne primitive.

    Voici quelques flash sur les initiatives variées de par le monde, un an après que Chiara Lubich nous a quittés : (telles que nous les avons annoncées le 14 mars)

    A Rome, le samedi 14 mars, à 11h, une messe sera célébrée à la Basilique de Santa Maria Maggiore, présidée par le cardinal Poupard.

    Encore à Rome, le samedi 14 mars – de 16h à 19h30 – LIAISON PAR INTERNET : http://live.focolare.org : (la traduction en français sera disponible sur internet)
    Avec Chiara - Un dialogue qui se poursuit –
    « Chiara et son idéal sont l’héritage de l’humanité tout entière”, dit un moine bouddhiste aux funérailles de Chiara Lubich à Rome, il y a un an. Expliciter cet héritage est l’objectif de cet événement, en cette période de questionnements dus à la crise financière mondiale mais aussi d’ouverture à de nouvelles perspectives.
    On ouvrira des pages inédites de la vie de Chiara, des premiers pas de la révolution évangélique commencée dans sa ville natale de Trente jusqu’aux développements de par le monde, au niveau social, économique, artistique, politique…Suivra une page intime de la vie quotidienne de Chiara, jusqu’aux derniers mois de son existence, caractérisés par une période d’épreuve. Dans une interview réalisée à Cracovie pour l’occasion, le card. Stanislaw Dziwisz (ancien secrétaire de Jean-Paul II) parlera des liens entre le pape polonais et Chiara Lubich.

    Dimanche 15 mars : Bartholomée Ier, patriarche oecuménique de Constantinople prononcera un discours commémoratif après les vêpres, célébrées dans l’Eglise Panaghia de Belgrade à Istambul. Cette célébration aura lieu en présence des membres de la communauté du mouvement des Focolari, composée de chrétiens de différentes Eglises, avec une délégation de représentants du Centre international des Focolari.

    Dimanche 15 mars – 11h– Emission en direct sur RAI UNO (en italien)
    Messe à l’Eglise de “Marie Theotokos” (Mère de Dieu), à la ‘cité-pilote’ de Loppiano
    , près de Florence. La célébration sera animée par le GEN ROSSO et le GEN VERDE, les deux ensembles musicaux internationaux qui ont leur siège à Loppiano.

    Une particulière connotation oecuménique marquera les événements organisés en Allemagne. A Hanovre, l’évêque luthérien Christian Krause, ancien président de la Fédération luthérienne mondiale, y participera. A Munich, aura lieu un événement organisé par des mouvements et communautés de plusieurs Eglises. A Genève, il aura lieu au Conseil Œcuménique des Eglises.

    Coloration interreligieuse à Bangkok, en Thailande, avec une forte participation de moines bouddhistes.

    Dans plusieurs pays, les événements ont été programmés dans des milieux institutionnels ou culturels. On peut citer parmi ceux-ci, le rendez-vous au Parlement de Sao Paulo au Brésil. Et à Cuba, où une commémoration est prévue au mois d’avril, avec la participation de personnalités du monde culturel et politique. A New York, Los Angeles, Bologne, Lublin, Manille et Malte les manifestations auront lieu dans des universités.

    NOUVEAUTES EDITORIALES
     
    Prières glanées par Chiara Lubich, projet encore approuvé par Chiara en janvier 2008. Ed. Fidélité (Namur-Paris)
    Des prières de Chiara (certaines inédites), des prières d’autres auteurs proches de sa sensibilité, glanées à travers les siècles et dans les grandes traditions religieuses et philosophiques : ce recueil ambitionne de porter le lecteur à la conversation intérieure, avec l’autre qui est mon frère, avec l’Autre par excellence, Dieu.
    Le cardinal Danneels qui a rédigé la préface du recueil, écrit e. a. « Les textes de Chiara seront une grâce pour tous ceux et celles qui prendront en main ces ‘Prières glanées’, elles leur procureront la même joie et le même encouragement que Chiara n’a cessé de semer en abondance durant sa vie. »
    Le recueil est illustré par le sculpteur chinois contemporain Lau-Kwok Hung. Ses œuvres – qu’il nomme « célébrants de la Vie » - mettent en relief le dessein vital inscrit dans chaque homme, le projet d’amour de Dieu.

    Chiara au fil des jours – préparé par Thomas Klann, Michel Pochet et Michel Vandeleene (théologien belge du Centre international des Focolari). Dans un album photo, le visage moins connu de Chiara Lubich, à travers des photos qui la surprennent dans son quotidien. 
    Ed. Nouvelle Cité. 

    Prier 15 jours avec Chiara Lubich, de Florence Gillet : à la manière des exercices spirituels, ces pages nous font entrer pas à pas dans la pédagogie divine à l’origine de la spiritualité de l’unité. Ed. Nouvelle Cité.
    Pour en savoir plus : www.focolare.org et www.focolare.be 

Tags populaires