Accueil > Actualité > En bref > International > Nouvel engagement oecuménique des Focolari

    Nouvel engagement oecuménique des Focolari

    vendredi 24 février 2017

    Le Conseil Général du Mouvement des Focolari se déroule au Centre Œcuménique d’Ottmaring. Interview de Maria Voce sur la Déclaration, le 21 février 2017.

    Pourquoi l’exigence d’une telle Déclaration ?
    C’est une exigence qui naît de l’intérieur car le fait que nous sommes ici à Ottmaring où deux communautés vivent de façon permanente et donnent un témoignage œcuménique évident – une communauté née dans l’Eglise catholique et l’autre dans le milieu évangélique -, toutes les deux ayant des fidèles de différentes Eglises, nous invite à un engagement concret du Mouvement qui ne s’arrête pas ici mais qui se propage dans le monde. […]

    A partir de demain, qu’est-ce qui devrait alors changer dans le Mouvement ?
    Je crois que nous avons besoin d’une conversion du cœur ; il s’agit de commencer à penser de façon œcuménique. Commencer à concevoir que tout frère que je rencontre, qu’il soit de mon Eglise ou d’une autre, appartient au corps du Christ, à ce corps pour lequel le Christ a donné la vie. Il est un de mes frères de sang ; ce qui l’intéresse m’intéresse, ce qui le fait souffrir me fait souffrir. Peut-être s’agit-il seulement de prier pour ce but là où on ne pourra rien faire d’autre. Mais prier ne suffit pas. Il est nécessaire de s’intéresser à tous les frères chrétiens. Avec toutes les possibilités de contacts dont on dispose aujourd’hui, il est facile de se rencontrer, de parler, d’accueillir des personnes qui ne sont pas de notre Eglise. Et les accueillir en tant que frères appartenant au corps du Christ. C’est seulement si nous les accueillons de la sorte que nous serons en mesure d’accueillir ceux qui n’appartiennent pas au corps du Christ au sens restreint car ils n’ont pas le baptême qui lie les chrétiens.

    Un engagement du cœur qui porte à un témoignage public ?
    Aujourd’hui, cela n’a plus de sens que les chrétiens se présentent fragmentés. Leur influence est déjà fort réduite, et ils en auront toujours moins s’ils ne sont pas unis pour témoigner l’unique Evangile, le commandement de l’amour réciproque. Et si nous chrétiens, nous ne savons pas donner ce témoignage, le monde ne pourra pas rencontrer Dieu car il ne pourra pas rencontrer ce Jésus qui est présent là où les chrétiens sont unis dans l’amour réciproque. S’ils le rencontrent, la foi naîtra en eux, changera leurs attitudes, leurs comportements, la recherche de la paix et les solutions de justice, l’engagement pour la solidarité entre les peuples.

    Quel est le point central de la Déclaration d’Ottmaring ?
    La référence à la rencontre de Lund en Suède le 31 octobre 2016 ; ce fut un événement extraordinaire dont on n’a peut-être pas assez mesuré l’ampleur. Comme Mouvement, nous ressentons la nécessité de faire émerger l’esprit de Lund, synthétisé dans la Déclaration conjointe ; cet esprit demande de grandir dans la confiance réciproque et dans le témoignage commun du message de l’Evangile pour témoigner l’amour de Dieu aux hommes. C’est l’engagement que nous prenons. A Lund, nous avons assisté à un geste important accompli par les responsables de l’Eglise catholique et de la Fédération mondiale luthérienne au plus haut niveau. Si ce pas reste au plus haut niveau et ne descend pas dans la concrétisation de la vie des communautés, il restera un beau souvenir historique mais ne pourra pas influencer les situations d’aujourd’hui.

    Le Mouvement s’engage donc à recueillir l’héritage de Lund et à en diffuser l’esprit ?
    Certainement. Et nous désirons que notre Déclaration arrive aussi aux responsables d’Eglises pour leur donner un motif d’espérance en plus, en faisant savoir qu’il y a dans le monde des personnes qui veulent vivre de cette façon. L’œcuménisme est une nécessité de notre temps. On ne peut pas se demander s’il va de l’avant ou non. Il doit aller de l’avant car il répond au besoin de Dieu que les gens ont, même inconsciemment. Une réponse efficace est celle d’être unis, au moins entre chrétiens. Autrement, c’est une grave omission.

    Vous vous êtes mise tout de suite à l’œuvre en remettant déjà la Déclaration au maire d’Augsbourg et à la responsable de l’Eglise Evangélique Luthérienne de la ville.
    Nous avons commencé localement. Lund était d’un très haut niveau avec les plus grands responsables. Nous pouvons faire descendre l’esprit de la Déclaration d’Ottmaring dans la dimension locale d’aujourd’hui, c’est ce qu’on peut faire tout de suite.

Tags populaires