Accueil > Actualité > En bref > International > Ad multos annos Patriarche Bartholomée !

    Ad multos annos Patriarche Bartholomée !

    vendredi 4 novembre 2016

    Il y a 25 ans à Constantinople, avait lieu l’élection au siège de S. André, de Bartholomée, Patriarche Œcuménique de l’ Eglise Orthodoxe. Les meilleurs vœux de la part de Maria Voce et de tout le Mouvement des Focolari.

    Le 22 octobre 1991 le Saint Synode de l’Église Orthodoxe choisit à l’unanimité Bartholomée pour être l’Archevêque de Constantinople-Nouvelle Rome et Patriarche Œcuménique.
    Le nouveau Patriarche avait connu Chiara Lubich pendant quil étudiait à Rome et lors des voyages répétés de Chiara à Istanbul pour visiter le Patriarche Athénagoras et, successivement, le Patriarche Dimitrios. Il avait été présent à plusieurs de ces rencontres et il avait hérité de la passion d’Athénagoras pour l’unité de l’Église qui vibrait aussi en Chiara avec une vigueur particulière.
    Au cours des années, l’amitié spirituelle et la communion n’avaient fait que grandir. Le Patriarche a rendu visite à Chiara à l’hôpital Gemelli de Rome, quelques jours avant son décès, lui apportant sa bénédiction. Souvenons-nous aussi de la visite d’octobre 2015 à la cité-pilote de Loppiano (près de Florence), où il s’est vu décerner par l’Institut Universitaire Sophia le premier doctorat honoris causa en Culture de l’Unité. Le mois suivant, c’était lui qui accueillait la 34ème rencontre œcuménique des évêques amis du mouvement des Focolari dans l’École théologique d’Halki (Istanbul).
    Cet anniversaire est donc vécu avec une grande joie par tout le Mouvement. C’est difficile de faire un bilan exhaustif de ces 25 ans d’activité patiente et tenace, douce et généreuse. « 25 années bénies » comme le définit Maria Voce dans un bref message vidéo. La Présidente des Focolari exprime des sentiments de « gratitude à Dieu pour les dons qu’Il lui a concédés », pour être « guide illuminé pour Son Église » mais aussi pour « le fait d’impliquer beaucoup de personnes dans la pensée et dans l’action concrète (…) en faveur de la vie, de la création, du dialogue, de la paix et de la construction de la fraternité universelle ».
    Samedi 22 octobre : atmosphère de grande fête dans l’Église de S.Giorgio, Siège du Patriarcat Œcuménique à Istanbul. C’est là qu’a lieu la Divine Liturgie, moment culminant des célébrations de ce Jubilé, en présence de nombreux métropolites issus de différents pays, du vicaire apostolique Rubén Tierrablanca d’Istanbul et du Mufti Dede Bektasi de l’Albanie.
    Mgr. Nicholas Wyrwoll fait un bilan du quart de siècle sous son égide : « Énormément de choses ont changé. Bartholomée est maintenant reconnu comme Patriarche Œcuménique, titre qu’on ne pouvait même pas nommer dans la liturgie. Un changement remarquable a été celui du Saint Synode qui est l’organe de gouvernement le plus important de l’Église Byzantine. Avant, les membres étaient tous originaires de Turquie, maintenant, ils sont invités du monde entier et ils s’alternent avec une périodicité de six mois. Bartholomée a su impliquer la petite communauté grecque restée en Turquie et les autorités turques pour la restauration de beaucoup d’églises et de monastères. Et puis l’engagement pour la sauvegarde de la création. Il a collaboré avec toutes les religions, c’est un leader écouté au niveau mondial. Dans son homélie, le Patriarche a souligné l’importance du dialogue et de la communion : « Nos cultures, nos histoires, nos expériences sont différentes, a-t-il affirmé, l’expression commune de notre foi n’est pas recherchée avec des paroles, mais dans la prière commune ». Il a rappelé le récent Synode pan-orthodoxe qui s’est tenu en Crête. Avec lui, la recherche de l’unité dans l’Église et en particulier avec l’Église catholique a subi une accélération phénoménale ».


Tags populaires