Accueil > Actualité > En bref > BeLux > You Got (d) Me ! Focus sur l’après-JMJ (Journées Mondiales de la (...)

    You Got (d) Me ! Focus sur l’après-JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse)

    jeudi 11 août 2016

    A leur retour de l’expérience inoubliable vécue à Cracovie, 600 jeunes des Focolari se sont retrouvés en Slovaquie, sur les monts Tatras, du 1au 5 août . La Belgique était de la partie. #GMG2016

    « Vu que je n’avais pas pu participer aux JMJ de Madrid et Rio, je suis parti pour Cracovie avec un enthousiasme énorme et une très grande attente. Nous avons vécu une semaine fantastique qui débouchait sur un week-end avec le pape François qui m’a fortement impressionné ».
    « Avec notre groupe venu de Belgique nous avons vécu des journées exceptionnelles : la cérémonie de prière avec les autres Belges et ensuite avec le pape et les jeunes du monde entier, la joie partagée grande comme le silence quand le pape nous a parlé. J’ai été touché par l’appel à croire dans le bien ».
    « Notre groupe a réussi à dépasser une série d’obstacles pratiques, avec beaucoup d’humour et en tenant compte les uns des autres. Les moments de prière avec les jeunes des diocèses français, l’accueil chaleureux offert par les familles polonaises, c’étaient des moments formidables. Les paroles du pape pendant le Chemin de Croix m’ont montré l’amour profond de l’Eglise pour le monde. »

    Ils sont plus de 600 et, après l’expérience inoubliable des JMJ, ils se retrouvent cinq jours à Jasna, sur les Monts Tatras en Slovaquie. Ils veulent que les paroles du Pape pénètrent dans leur vie. Ce sont des jeunes du mouvement des Focolari venus de 33 pays, de l’Australie au Brésil et à l’Argentine, du Portugal à la Russie.
    Des journées bien remplies les attendent. Avec un titre plein de sens : You Got (d) Me ! (Dieu tu m’as saisi et je T’ai saisi). Au programme en effet, outre les randonnées dans le magnifique cadre des Monts Tatras, trois thématiques essentielles à la vie de chacun : la relation avec Dieu, avec soi et avec les autres. En toile de fond : les paroles du Pape et le désir de ne laisser personne « leur enlever la liberté » de faire des choix courageux pour devenir de vrais « bâtisseurs de l’avenir ».

    « Chaque matin, nous nous rassemblions pour discuter le slogan du jour. On nous l’expliquait sous différents angles et nous proposait de le vivre durant la journée. Par après, on avait un moment de partage en groupe restreint où l’on pouvait donner notre avis et partager des expériences. »
    « Alors qu’en Pologne nous avions passé beaucoup de temps avec les Belges, ici nous avons pu faire des rencontres avec des jeunes du monde entier que je n’oublierai jamais. J’ai fait la connaissance de personnes extraordinaires qui m’ont aidé à approfondir mon rapport avec Jésus crucifié et abandonné, dans la vie de tous es jours. Ainsi j’ai pu faire un pas décisif dans mon rapport avec Dieu. »

Tags populaires