Accueil > Actualité > En bref > International > Des jeunes partants pour rencontrer les réfugiés des camps en (...)

    Des jeunes partants pour rencontrer les réfugiés des camps en Jordanie

    vendredi 24 juin 2016

    C’est la proposition des Focolari, à travers New Humanity, en collaboration avec Caritas Jordanie, Starkmacher e.v. (Allemagne) et d’autres associations. Des jeunes disposés à acquérir des compétences et des connaissances pour défendre le droit à la liberté d’expression et à être associés à la production de documentaires qui visent à raconter les parcours des réfugiés.

    Une lettre en provenance de Amman, en Jordanie. Signée par Wael Suleiman, directeur de la Caritas Jordanie, responsable de l’accueil de centaines de milliers de réfugiés venus d’Iraq, de Syrie et de Palestine : « La vie n’a plus de sens pour personne au Moyen-Orient. Partout on est dans le noir. Partout c’est la peur, la mort, la haine. Partout des réfugiés, des camps. Mais la lumière qui nous pousse à aller de l’avant, par-delà ce contexte, c’est de découvrir chaque jour que Dieu est encore et toujours présent ; qu’Il nous aime immensément, que l’amour est plus fort ».
    C’est une foi solide qui soutient le directeur de Caritas Jordanie. Et cette foi s’accompagne d’œuvres concrètes : l’engagement quotidien de nombreux bénévoles, mais aussi les aides et les projets internationaux. Parmi ceux-ci « HOST SPOT », la proposition de New Humanity avec d’autres associations de 9 pays d’Europe et du Moyen Orient pour diffuser une culture de la compréhension et des droits humains. Désireux d’avoir une profonde conscience des réelles difficultés qu’affrontent les réfugiés, un groupe de jeunes de diverses nationalités se rendra du 7 au 19 août 2016 en Jordanie, auprès des centres d’accueil des réfugiés, pour une expérience de bénévolat.

    Cette activité s’insère dans le projet financé par l’Union européenne (programme Erasmus +) appelé « HOST SPOT ». Le titre choisi reflète les deux aspects du projet. Il joue sur le concept européen de « l’approche Hot spot » – terme utilisé par l’UE pour désigner les points de premier accueil où on sépare les réfugiés des migrants économiques – et reprend les mots host, qui souligne au contraire l’aspect de l’accueil, de l’hospitalité et spot, qui évoque une brève présentation publicitaire à la TV ou à la radio entre les principaux programmes, car le projet prévoit la réalisation d’un film documentaire.
    Après le stage en Jordanie, le projet prévoit un cours de formation en Turquie (octobre 2016) visant à améliorer les capacités journalistiques et de storytelling (mise en récit) des participants, pour la promotion des droits humains et en particulier de la liberté d’expression. Cette formation comporte aussi un stage en Allemagne (mars 2017) ayant pour objectif de développer les compétences techniques dans la production de documentaires à caractère social, en exploitant les images recueillies au cours des premières expériences ; en même temps seront organisées des rencontres avec les réfugiés accueillis en Allemagne, avec la possibilité de faire une comparaison entre les divers systèmes d’accueil.
    La proposition est donc de recueillir et d’enregistrer les parcours personnels et la vie quotidienne dans les camps de réfugiés, dans un esprit de rencontre et de réciprocité : il s’agit d’offrir à l’opinion publique de plus amples informations pour comprendre le phénomène des flux migratoires et sensibiliser les consciences.

    Info : info@new-humanity.org

Tags populaires