Accueil > Actualité > En bref > BeLux > « Fraternité en Chœurs » : soirée-concert islamo-chrétienne, une bouffée (...)

    « Fraternité en Chœurs » : soirée-concert islamo-chrétienne, une bouffée d’oxygène spirituel

    lundi 29 février 2016

    En plein niveau d’alerte 3, ce samedi 20 février, l’ASBL musulmane ‘La Lumière du cœur’ et ses partenaires ont offert aux 500 personnes présentes à la salle Claridge, à Bruxelles-Madou une immersion dans la fraternité universelle.

    Ce qui s’est vécu samedi soir est extra-ordinaire : la rencontre, par le biais de la musique, des cultures chrétiennes et musulmanes ; les rencontres multiples de musulmans et de chrétiens qui croient dans le dialogue, s’ouvrent à l’autre, font la découverte de la richesse de l’autre.

    Après un chant initial exécuté par une chorale musulmane et une autre chrétienne, l’organisatrice, Noufissa Boulif, musulmane, a proposé de dédier le concert à tous les enfants souffrant à travers le monde et de leur « rendre hommage en plaçant cette soirée sous le signe de l’Enfance et de la Jeunesse mais également sous le signe de la Diversité qui caractérise notre pays ». 
    Les chorales qui se succèdent sur scène ont touché le cœur des spectateurs : des enfants, des jeunes, chrétiens et musulmans, blancs et noirs, néerlandophones et francophones, et parfois musulmans et chrétiens dans le même ensemble musical : Rissala, Les petits Cœurs, Les Voix des 4 Horizons, la chorale I.TOUCH, et un groupe de jeunes filles musulmanes avec un handicap. Et quand vers la fin les rappeurs entrent sur le podium (Mc ‘Youns, Antis et Mamz-I ) l’attention est soutenue, chacune des paroles de leur rap exprimant leur engagement à ne pas baisser les bras, à continuer à croire dans la vie, dans l’avenir.

    L’espace d’une soirée les antagonismes, les peurs, les clichés ne vivent plus. A leur place, avec une force qui s’imprime en chacun : la confiance, la bienveillance, l’empathie, la joie de se découvrir frères et sœurs, le désir de porter ce regard sur tous les « autres » que nous rencontrerons. Une fraternité qui fera tache d’huile, parce que le vécu est conviction et force pour aller à contre-courant.

    Un musulman a dit, lors du buffet-rencontre qui a clôturé la soirée : « L’atmosphère qui règne ici, c’est ce que la vie à l’époque des siècles d’or de Cordoue (du VIII au X siècle) a dû être : un vivre ensemble caractérisé par l’acceptation de la diversité, où chacun est lui-même, frère de l’autre en humanité ».

    Une spectatrice chrétienne : « … malgré la pluie persistante, un grand soleil brille en moi. Merci pour tout ce que vous faites afin que la fraternité rapproche les gens en apprenant à mieux connaître nos richesses mutuelles. »

    Le rappeur musulman Younes  : « Un public extraordinaire, une scène inoubliable, des moments fort d’émotion et des échanges de sourire sincère qui nous réconfortent le cœur avec un mélange de culture, de religion et de nationalité. Que demander de plus ? »

Tags populaires