Accueil > Actualité > En bref > BeLux > Une collaboration pas comme les autres

    Une collaboration pas comme les autres

    un chapitre inédit de AMU Action pour un Monde Uni Luxembourg

    lundi 1er juin 2015

    Tout a commencé avec l’idée de la construction d’une maternité au centre médical Moyi mwa Ntongo à Kinshasa qui a mûri au sein de l’association AECOM, association de l’’économie de communion’ du Congo. Grâce à la collaboration AECOM – AMU (ONG Action pour un Monde uni) Luxembourg, ce rêve est devenu une réalité avec le commencement des travaux début juin 2014. Il faut le dire : les travaux avancent bien…


    Travaillant depuis des années à Nyakaiga, un village situé tout à l’est de la Tanzanie, afin d’alimenter en eau et en électricité,ce village d’environ 3000 habitants, AMU Luxembourg a appris les problèmes énormes auxquels fait face le personnel de l’hôpital régional de ce lieu. Quoi faire pour permettre à cette population de pouvoir bénéficier de soins de qualité dans cette institution médicale ?
    Bien vite on a compris qu’il ne s’agit pas seulement d’un établissement délabré, mais que cet hôpital devrait surtout être restructuré quant à sa gestion.
    Il fallait commencer par une analyse de la situation de l’hôpital par des experts… et là, nos amis de Kinshasa (Congo) nous sont venus à l’esprit.


    Dr Arthur Ngoy (gynécologue et médecin en chef du centre médical de Kinshasa) et Corneille Kibimbwa (administrateur gestionnaire) étaient prêts à relever le défi de cette collaboration Sud-Sud. C’est ainsi que les deux experts congolais et deux représentants d’AMU Luxembourg se sont trouvés début décembre dans les montagnes tanzaniennes non loin de la frontière rwandaise pour commencer leur mission commune.


    AECOM, AMU Luxembourg, les religieuses de Nyakaiga et KADRO, l’organisation du diocèse du lieu, se sont trouvés dans le but de chercher ensemble des solutions pour aider l’hôpital en question. Tous étaient émerveillés de voir combien d’énergie se dégage en travaillant ensemble dans un climat de confiance et d’estime réciproque. L’apport de chacun était important : l’ouverture et la simplicité du personnel médical tanzanien, l’expertise et le feeling social des deux Congolais, la possibilité d’offrir cette plateform d’échange de la part d’AMU Luxembourg…


    Après plusieurs jours d’analyse, Dr Arthur Ngoy et Corneille Kibimbwa ont dressé un cadre des points forts et faibles de l’hôpital et tous les partenaires étaient d’accord qu’il s’agissait là d’un travail professionnel, fruit d’une observation très respectueuse.
    Sr Dina, directrice de l’institution exprimait sa satisfaction et son soulagement en disant « il me semble que vous lisez mes pensées. »

Tags populaires